Reptiles Sphère est un forum terrariophile pour les passionnés d'animaux a sang froid, forum actif et convivial !

Bienvenue sur Reptiles Sphère !

Derniers sujets

Petites annonces

Nous contacter ?

Pour nous contacter,
envoyé un Message Privé à
un membre de l'équipe du
forum ou par email à

Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Partagez
avatar
Hermann
Maitre Jedi

Messages : 859

Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Hermann le Sam 23 Jan - 17:18

Salvatore merianae (DUMERIL & BIBRON, 1839)





source image



Systématique/Classification :


Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertébrata
Classe : Reptilia
Sous-classe : Lépidosauria
Ordre : Squamata
Sous-ordre : Sauria
Infra-ordre : Scincomorpha
Famille : Teiidae
Genre : Salvator
Espèce : merianae
Sous-espèce:


Salvator merianae buzioensis (Müller, 1969),
Salvator merianae merianae (Duméril & Bibron, 1839),
Salvator merianae sebastiani (Müller, 1968).


Nom binominal : Salvator merianae merianae (Duméril & Bibron, 1839).
Nom vernaculaire : Téju noir et blanc, Téju d'Argentine, Téju géant d'Argentine.


Règlementation :


Le Salvator merianae fait partie de l'Annexe II de la CITES et Annexe B de la Convention Européenne.
Il suffit donc d'un simple papier signé certifiant que l'animal est NC en Europe (UE) si c'est le cas. Arrow  Certificat de cession
Les spécimens d'importation doivent posséder un N° CITES ainsi qu'un Certificat CERFA et/ou CIC (Certificat Intra Communautaire), un Certificat CERFA/CIC et papier attestant que l'animal est NC suffisent pour les spécimens NC hors de l'UE (ex: USA).


Cette espèce n'est soumise au CdC-AOE que si le quota de 10 spécimens est dépassé.
Ce quota s'applique à tous les Sauriens de 1-1,5m et se cumule avec les autres quotas, ne devant pas dépasser 40 individus au total.


Habitat naturel :


L'aire de répartition de cette espèce (en jaune sur la carte) s'étend du Nord-Brésil jusqu'à l'Argentine, en passant par la Bolivie, le Paraguay et l'Uruguay.




source carte



Climat :


Températures moyennes, mini et maxi :
Paraguay, Asunción




source carte t° moyenne - source carte t° mini-maxi



Précipitations en mm et humidité :




source carte précipitation - source carte humidité



Description :


Le Salvator merianae est un lézard diurne, massif pouvant atteindre jusqu'à 1,40 m pour les mâles et 0,80 m pour les femelles.
Concernant la MC (Masse Corporelle), je la considère en valeur moyenne pour un animal nourrit normalement (ni anorexique, ni obèse); une femelle pèse environ 5-6 kg, un mâle 8-10 kg.
La queue représente environ 50% de la LT (Longueur Totale).
Des valeurs plus hautes que celles-ci de 2-3 kg sont preuve d'un sur-nourrissage de l'animal !
Il présente une robe "zébrée" sur la totalité de son corps.
Les juvéniles sont quant à eux de couleur verte au niveau de la tête, un fond noir parsemé de taches blanches et des bandes brunes sur la partie dorsale; mais cela change progressivement à partir de quelques semaines.


Juvénile à la naissance :


source image



Changement de couleur au fur et à mesure :


source image



source image





source image



Ces spécimens sont de pattern commun que l'on retrouve dans la partie Sud de leur aire de répartition géographique.


On retrouve aussi des spécimens plus clairs ('Chaocan' ou 'tête blanche') qui sont observables dans le Nord-Brésil et la Bolivie.
Ils présentent des stries blanches sur la majorité de leur corps sur un fond noir/brun-foncé ainsi qu'une tête blanche en grande partie.
On note aussi que la taille des petits à la naissance est légèrement inférieure: 20-23 cm en moyenne, contre 20-25 cm pour leurs homologues du Sud.


Jeune spécimen 'Chaocan' :


source image



Spécimen adulte 'Chaocan' (légèrement sur-nourris) :


source image



Ils sont dotés de grandes griffes, qui leur servent à creuser des terriers, et de mâchoires puissantes afin de se nourrir.
Les mâles peuvent avoir de grandes bajoues avec l'âge.


C'est un animal qui s'adapte très bien à différents types de milieux, il creuse des terriers, est à l'aise dans l'eau, grimpe avec agilité (surtout pendant les premières années de leur vie) et se déplace bien au sol.
Ils évoluent donc aussi bien dans les zones semi-désertiques que tropicales.


Les juvéniles ont tendances à être légèrement mordeurs et craintifs durant la première de leur vie, il faut donc faire attention lors des manipulations (port de gants épais par exemple).


Mâchoire d'un jeune spécimen :


source image


Malgré cela, il se calme très vite par la suite et peuvent devenir réellement familier avec le temps et de la patience.


Saviez-vous que ? : Quasiment tous les animaux ont tendances à être un peu, voir assez (en fonction de l'espèce/l'individu) craintifs quand ils sont juvéniles.
Cela est parfaitement normal étant donné leur petite taille, ils se sentent très vulnérable et en découle donc un comportement de survie Arrow par l'agression physique et l'intimidation.
Ne vous arrêtez donc pas juste à votre première impression en voyant tous les petits diables devant vous !
Il n'en est rien après quelques temps et avec de la patience. Wink
C'est une espèce vraiment sympa à élever et avec laquelle on peut créer un "lien" assez fort, persévérez dans ce sens. Exclamation Very Happy


Elle a également la particularité de l'autotomie, c'est-à-dire qu'ils peuvent abandonner leur queue en cas de danger quelconque.


source image



Leur queue constitue un outil de locomotion, mais aussi pour l'accouplement, la défense et la réserve de graisse, ils ne s'en débarrassent pas facilement de ce fait.


Régime alimentaire :

Le Salvator merianae est un animal omnivore, qui se nourrit d'insectes divers, d'escargots, d’œufs, de rongeurs et de végétaux (fruits, légumes, fleurs). 


En captivité on essaiera donc de varier un maximum la nourriture proposée.
Les juvéniles étant plus insectivores, on leur proposera une plus grande diversité d'insectes que possible : blattes (Red runner, Blaptica dubia et Neuphoeta cinerea), qui peuvent constituer les proies principales, ainsi que criquets, grillons et vers morios, on peut aussi leur donner un souriceau 1 fois par semaine.
On donnera également quelques fruits tels que mangue, figue et banane afin de fournir une source d'acide ascorbique (Vitamine C) à l'animal dès le plus jeune âge et commencer à l'habituer à se nourrir de végétaux.


Les insectes seront saupoudrés de carbonate de calcium (en poudre, disponible en Pharmacie) 1x/3-4j afin de permettre de répondre aux besoins métaboliques des petits.
Notez bien que les proies ne doivent pas être trop grosses au risque de bloquer les voies respiratoires et œsophagiennes de l'animal. Exclamation


Les adultes mangent de tout: pates cuites, viandes rouges (bœuf) et blanches (volaille) cuites légèrement, abats (cœur, foie) cuits légèrement, gros criquets migrateurs (Locusta migratoria), grosses blattes (Blaptica dubia adultes, par exemple, rongeurs (rats principalement), ils aiment aussi les végétaux, on pourra donc opter pour des aliments avec un bon rapport Phospho-calcique (Ca/P > 2) Arrow figues fraîches, bananes, mangues, papayes, melons, blettes, luzerne, rutabaga, céleri en branche, feuilles de choux, persil et endives peuvent donc être adaptées pour diversifier et répondre aux choix/besoins alimentaires de l'animal (préférez les végétaux frais qui ont une plus grande valeur nutritive).
On peut aussi leur donner des œufs à la seule condition qu'ils soient fécondés et durs ou 'à la coque' (afin d'écarter tout risque d'infection et/ou de salmonellose), à donner de temps en temps.


La fréquence de nourrissage sera journalière la 1ère année, puis sera à adapter à la croissance et corpulence de l'animal.


Blattes 'red runner'

source image


Neuphoeta cinerea

source image


Blaptica dubia

source image


Jeune Locusta migratoria:

source image


Locusta migratoria adulte:

source image


Le nourrissage des jeunes se fera de préférence à la pince (pour les insectes) afin d'éviter qu'ils ne mangent leur substrat et/ou que leur repas ne s'enterre et meurt sans avoir été consommer.
On donnera les divers végétaux dans un grand récipient (bassin en résine ou plat à gratin par exemple).


Il est également possible de mettre la "gamelle" de nourriture hors du terra. Il suffit simplement de lui montrer quelques fois au début et, petit à petit il ira de lui-même à l'endroit où il faut, cela est tout à fait possible et montre à quel point ces animaux sont intelligents.


Je recommande vivement de donner des rongeurs morts (fraîchement tués ou décongelés) pour éviter d'avoir un animal trop nerveux lors de l'ouverture du terra, mais aussi car cela facilite la prise de nourriture et permettra de ce fait de mettre les rongeurs dans la "gamelle" avec les végétaux.


Attention : c'est un animal qui mange très très bien, il ne faut donc pas trop le nourrir au risque de rendre l'animal littéralement obèse, et ce n'est vraiment pas conseillé du tout. A prendre très au sérieux cet avertissement, cela peut vite arriver. Exclamation


Je pense que l'élevage des insectes soi-même est la meilleure solution afin d'avoir une quantité suffisante de nourriture mais également pour donner des proies bien nourries.
Pour les viandes, vous en trouverez facilement chez le boucher, vous pouvez d'ailleurs voir avec lui pour récupérer des bouts à jeter qui pourraient être donnés à votre animal.
Pour les fruits et légumes, prenez ceux de saison en priorité, et de préférence au marché et bio afin d'éviter les pesticides et autres produits qui pourraient intoxiquer vos insectes et vos téjus.
Si vous les prenez en grande surface faites attention à la présence ou non de produits chimiques.
Dans le cas où vous avez un grand jardin bien exposé, vous pouvez planter tout ce qu'il faut et ainsi avoir tout sur place ! Wink 


Il est également conseillé de nourrir avec de petites proies souvent que de grosses ponctuellement, cela va aussi pour tous types de nourriture.
On privilégiera de petits repas fréquent, plutôt qu'un énorme banquet tous les mois (vous m'avez compris Wink).


Maintenance :

Etant donné sa taille assez imposante, il semble logique de lui offrir un terrarium vaste, surtout pour les jeunes, très actifs.
Un 120x60x80 cm semble être une bonne taille pour un jeune, on devra ensuite lui prévoir un 200x100x100 cm minimum pour un adulte.
Pour un couple adulte, vous pouvez faire plus grand, 300x200x120 cm semble une taille correcte, mais rien ne vous empêche de faire plus si possible.


Je recommande de prévoir un terra de taille adapté par spécimen pour séparer le mâle des femelles et/ou lorsqu'une femelle va pondre afin de la laisser au calme et d'éviter les combats.
Ne pas mettre plusieurs mâle ensemble. Exclamation 


Le terra devra se composer de peu d'éléments, mais de tailles importantes afin que les animaux ne mettent pas un gros désordre à chaque fois.
Il sera donc judicieux de leur offrir un point d'eau important, solide et bien fixé, de gros branchages bien fixés également, avec des troncs creux afin de permettre aux animaux d'y passer, de s'y cacher et d'y monter, ils peuvent aussi servir de galeries très appréciées ! Smile
Le tout peut être agrémenté de dalles minérales afin de faire des étages et des zones d'ombre en-dessous.
Concernant le substrat, essuie-tout pour les nouveau-nés, on pourra ensuite leur mettre de la fibre de coco, mulch, copeaux de hêtre, le chanvre semble être également un très bon compromis de par son faible coup, dépoussiéré, absorbant l'humidité et les odeurs.
Quel qu'il soit, il devra faire au moins 20-40 cm d'épaisseur considérant les tendances fouisseuses de cette espèce (valeurs pour Jeunes - Adultes).
Il leur faudra aussi des abris humides, pulvérisés de temps en temps et constitués de sphaigne pour la mue et la ponte.


Concernant les températures, il lui faudra 25-30°C environ avec un point chaud de 35-40°C le jour, 20°C environ la nuit tombée.
Elles seront assurées par un chauffage radiant tel qu'une lampe chauffante, un néon UV 10.0 est également indispensable pour la synthèse de la vitamine D3 et l'organisme de l'animal, on pourra ajouter un câble ou tapis chauffant comme appoint en cas de grosses variation dans la pièce, branché sur thermostat.


Le temps d'éclairage sera de 12-14h (avril-septembre), et devra descendre à 6-8h en hiver (octobre-mars).


Ces valeurs seront plus élevées chez les animaux 'Chacoan' du fait des conditions naturelles légèrement différentes:
La saison hivernale sera de décembre à février avec des températures de l'ordre de 15-18°C et une photopériode de 8-10h.


Cette installation devra impérativement être protégée afin d'éviter tout risques de brûlures. Exclamation


Une hygrométrie de 50-60% suffit, on peut aussi créer des pics d'humidité pouvant aller jusqu'à 70-75%, surtout pour les juvéniles, sensibles à la déshydratation.
Exemple d'un enclos intérieur (on pourrait y faire quelques modifications mais les bases sont là Wink ) :




source image



Exemple de terrarium adapté :




source image



Important à savoir avec cette espèce si vous vivez dans une région tempérée ou méditerranéenne: vous pourrez les laisser dans un enclos extérieur pendant une bonne partie de l'année (avril-septembre).
Cela ne concerne, cependant, que les animaux pouvant supporter des nuits fraîches et assez grands pour ne pas se faire attaquer par un oiseau de proies et autres possibles prédateurs.
Le mieux étant des animaux d'environ 4-5 ans, en bonne santé.
Un enclos de 10 à 15 m² pourra convenir pour un petit groupe, vous pouvez adapter au nombre d'animaux. Wink


Pour cela il convient de prendre certaines mesures :


- Un enclos avec une dalle de béton (ou similaire) sous TOUTE la surface afin d'éviter que l'animal ne creuse des galeries et finisse par passer en dessous des limites de l'enclos.
- Sur laquelle on mettra une épaisseur de terre, roches, cailloux, etc (bien tassé !) d'environ 1-1,50m permettant aux animaux de creuser s'ils le veulent.


- Les limites pourront être faites en parpaings sur une hauteur d'au moins 1,50 m, 1,80 - 2 m étant préférable, avec un recouvrement en tôles galvanisées biens fixées sur l'intérieur de l'enclos afin d'éviter que les animaux ne grimpent sur les parpaings à l'aide de leurs griffes.


Tôle galvanisée pouvant convenir :




source image



Vous pourrez y ajouter de grosses pierres calcaire, arbres fruitiers de grande taille et/ou protégé qui auront un double intérêt Arrow nourrir les animaux avec les fruits et créer un lieu de grimpe et d'ombre.


:!:ATTENTION Exclamation :Veillez impérativement et au préalable que l'animal ne puisse pas passer par-dessus les limites de son enclos depuis de tels perchoirs.


Vous pourrez aussi leur mettre de gros troncs (creux ou pleins) un peu partout, de grosses branches.
Pour trouver cela à des prix raisonnable vous pouvez consulter les sites et/ou entreprises de ventes de Bois flotté (trouvables aussi près de cours d'eau et sur la plage). Wink


Si vous le voulez, vous pouvez aussi leur offrir un abri, style abri de jardin, une grosse niche de chien d'extérieur pouvant aussi convenir, dans lequel (lesquels) vous pourrez mettre de la paille (dépoussiérée) ou du chanvre (je penche plus pour cela).


Un important point d'eau (peu profond), et plusieurs zones de sable et de pierres plates viendront finir le décor.


Exemples d'un style d'aménagements pouvant convenir :




source image



Là il y a tout, mais c'est en serre, à adapter en plein air ou investir dans une grande serre Razz :




source image



L'eau, que ce soit en terrarium ou enclos, devra être renouveler tous les jours, et les selles visibles également.


Je tiens cependant à préciser qu'il n'est vivement pas recommandé d'acquérir un juvénile si vous ne pouvez pas lui offrir l'espace et l'attention dont il a besoin par la suite.


Petit conseil : Dans le cas d'un élevage en semi-liberté (enclos extérieur de plein air), il est vivement recommandé de faire faire un bilan de santé de l'animal tous les 3-4 mois (relatif selon l'état de santé de l'animal).


Reproduction :


La maturité sexuelle est atteinte vers 3-4 ans (attendez quand même 4 ans).
On peut facilement reconnaître les mâles du fait de leur forte corpulence et ils sont plus grands que les femelles.
A une taille d'environ 60 cm on peut voir les pores fémoraux des mâles au niveau du cloaque :


Mâle :




source image





source image



Femelle :




source image





source image



Cette espèce hiberne, en effet, à partir de septembre-octobre, quand les températures commencent à baisser, il arrête progressivement de se nourrir, se trouve un endroit où hiberner et y reste 4 à 6 mois, à des températures pouvant descendre jusqu'à 4-5°C, mais plus près de 5-10°C en moyenne.
Cette période est très importante si l'on veut avoir des reproductions ! Wink
Pour cela, il faudra commencer à diminuer la fréquence des repas des animaux 1-2 mois avant la mise en hibernation et stopper complètement le nourrissage 15 jours avant environ, afin de bien veiller à ce qu'il n'est plus aucun bol alimentaire dans leur estomac ou intestin !


Exclamation
- Attention toutefois ! Ne pas mettre un animal trop jeune ou malade en hibernation, cela risque de lui nuire fortement voir même de le tuer !


- S'il reste du bol alimentaire dans l'estomac ou l'intestin alors que l'animal entre en hivernation, il risque de mourir à la suite de la pourriture du bol dans son ventre, provoquant une grosse infection intestinale allant jusqu'à la septicémie et la mort (ceci représente la plus grande difficulté de reproduction, surtout chez les néophytes).



- Il ne faut en aucun cas déranger un animal en pleine hibernation. Exclamation 


On reprendra la distribution de nourriture petit à petit vers fin février en même temps que la remontée des températures.


Les accouplements se font après la sortie de l'hibernation (février-mars), les mâles "pourchassent" les femelles, les plaquent au sol en les mordants et copulent (comportement présent chez la quasi-totalité des sauriens, comme le Pogona vitticeps, Cordylus tropidosternum, Eublepharis macularius, etc.).


En fin de gestation, la femelle commence à créer un nid à l'aide de feuilles mortes, de foin et/ou de paille (qu'on veillera à leur fournir dans ce cas).
C'est donc entre mai et juillet qu'elle pondra de 10 à 50 œufs (30 en moyenne) dans ce nid, qu'elle protégera avec force, en effet, les femelles peuvent se montrer très agressives avec leurs congénères ou le soigneur durant cette période.


C'est après 65-75 jours d'incubation, à une température comprise entre 26 et 31 °C Arrow 28°C, que naîtront les petits mesurant déjà une vingtaine de cm.


Ils ont une croissance assez rapide, en un mois ils peuvent doubler de taille, de 20 à 40 cm pour un poids de 140 g environ.
La croissance est cependant variable d'un individu à l'autre et certains spécimens d'une même ponte peuvent présenter des différences de tailles et de poids visibles, même s'ils sont en parfaite santé.




source image



Ils mangeront avec appétit (cf. Régime alimentaire).
Les petits seront élevés avec les mêmes paramètres que les adultes, avec seulement une hygrométrie légèrement plus élevée.
Vous avez toutes les informations nécessaires dans le chapitre Elevage en captivité. Wink


Le sexage des jeunes ne pourra se faire que par sonde et par une personne qui sait le faire correctement.
Cela pourrait causer des lésions irréversibles à l'animal, pouvant le rendre stérile voir provoquer une infection grave.


Coûts d'achat (d'un juvénile) :


Je ne pense pas que ce soit le point primordial dans l'élevage de cette espèce, mais cela permet néanmoins de montrer que les besoins de cet animal représente un investissement conséquent et à long terme !


Tarif janvier 2016 :


- Comptez 150-200 € environ pour un jeune spécimen.


- La nourriture peut vous coûter 100€ comme 10€, cela dépend si vous élevez les proies vous-même, que vous avez des plantes/fruitiers/potager chez vous et/ou que vous avez un gentil boucher qui vous donner les restes de viandes non-vendus/à jeter.


- Pour le terra, c'est un peu la même chose, un terra en verre de 120x60x60 cm coûte 250-300 € environ, mais si vous faites vous-même le terra cette valeur ne sera que de 75-100 € environ.
Vous ajoutez à cela le matériel d'éclairage, de chauffage, thermomètres, thermostat (si besoin), décor, substrat, etc. Arrow environ 150 € le tout.
Donc: de ~250 € pour un terra-maison à ~450 € si terra du commerce 'cher'.


- Vous pouvez ajouter une grosse somme supplémentaire si vous faites un enclos extérieur, voir extérieur-intérieur (pour adultes), (non évaluable).


- Les frais vétérinaires sont à prendre en compte impérativement AVANT d'acheter l'animal (non évaluable Arrow trop de facteurs).


TOTAL: Comptez en moyenne 500-600 € à prévoir lors de l'achat de l'animal et plus afin de subvenir à ses besoins alimentaire et prévoir d'éventuels rdv chez le véto, etc.


Information complémentaire/Conclusion :

- Diurne Arrow observation facilité.


- Actif, surtout la première année de vie Arrow d'autant plus intéressant à observer.


- Peut devenir réellement familier Arrow lien très fort avec l'animal.


- Possibilité d'enclos extérieur Arrow intérêt commun soigneur-animal, à vous de comprendre ce que ça veut dire, en le vivant.


- Très bon mangeur Arrow facilite la diversité du régime alimentaire (Attention à ne pas le rendre obèse Exclamation ).


- Une période de quarantaine d'au moins 1 mois est [b]OBLIGATOIRE afin de vérifier l'état de santé de l'animal, prévenir tout risque de parasitoses internes ou externes et ainsi éviter de contaminer les autres animaux (mettre le terra de 40aine à l'écart des autres animaux, de préférence dans une autre pièce).[/b]
Cette période est nécessaire pour les animaux malade ou sortant d'un séjour chez un vétérinaire et/ou en récupération/convalescence.
Ne pas mettre ces animaux en période d'hivernation la même année qu'une période de 40aine, sauf si validation par le vétérinaire.


Rien que cela peut, à mes yeux et ceux de pas mal de personnes, compenser le coût que représente son élevage et sa reproduction, que ce soit au niveau de l'argent ou du temps à consacrer.
D'autant que c'est une espèce qui mériterait d'être plus présente dans nos élevages.
Avec obligation de pouvoir combler les attentes et besoin de l'animal tout au long de sa vie, sinon ce n'est pas la peine.
Il est aussi important de mentionner que sa longévité peut atteindre une vingtaine d'années, cela représente donc une responsabilité de plus. Wink


Il est également conseillé de prendre un animal juvénile, d'une part pour le meilleur suivi de l'animal mais aussi afin de pourvoir lui faire comprendre que l'on s'occupe de lui Arrow animal devenant assez familier.


Voilà, je pense avoir fait le tour. Smile
N'hésitez pas à me dire si il y a des points non abordés, je ferais autant de mise à jour que possible afin de vous apporter toutes les informations nécessaires à l'élevage de ce Teiidae.


En espérant que cette fiche vous ai plu. Wink 


Références :


- Discussions avec des éleveurs/éleveuses.
- http://www.reptiles-zoo.com/t16881-fiche-d-elevage-salvator-anc-tupinambis-merianae (ma fiche de base),
- http://www.lesdragonsdasgard.com/t2831-salvator-tupinambis-merianae-par-rob84-le-teju,
- http://lapassiondesreptiles.forumactif.com/t20464-fiche-d-elevage-tupinambis-merianae,
- http://www.iucnredlist.org/details/178340/0,
- http://reptile-database.reptarium.cz/species?genus=Salvator&species=merianae,


Ainsi que toutes les sources des photographies présentes dans cette fiche.




©️ Hermann LEDENT


Dernière édition par Hermann le Mar 14 Juin - 12:35, édité 1 fois


______________________________________________________
drunken Passionné reptilien depuis mes 6 ans et terrario dès 12 ans drunken

DOSSIER CDC-AOE EN COURS
avatar
Chahoua
SITH

Messages : 2441

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Chahoua le Dim 24 Jan - 1:30

Pas mal, par contre il manque la classification...
Je me suis permis d'éditer le nom du criquet.

Bon boulot ! Wink
avatar
Hermann
Maitre Jedi

Messages : 859

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Hermann le Dim 24 Jan - 12:39

Ah oui je l'avais pas changé ^^
Ouais, y'a plein de chose que j'ai pas mis, mais comme je te l'avais dit, c'est une fiche que j'avais faite plus ou moins rapidement et qui date de mars 2015 donc pas tout à fait complète.

Je la rééditerai quand j'aurai le temps, histoire de la remettre un peu à jour et donner quelques détails en plus Wink


______________________________________________________
drunken Passionné reptilien depuis mes 6 ans et terrario dès 12 ans drunken

DOSSIER CDC-AOE EN COURS
avatar
Vancassel04.
SITH

Messages : 1088

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Vancassel04. le Dim 24 Jan - 13:35

les illustrations sont pas mal du tout! bien joué fiche bien pro

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Rouge Sanglier le Lun 25 Jan - 21:56

La fiche est bien et les photos sont belles ^^ y'a bien quelques petites choses à améliorer je trouve, mais ça fait déjà un truc vraiment sympa
avatar
Hermann
Maitre Jedi

Messages : 859

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Hermann le Mer 27 Jan - 15:47

ouais manque plein de trucs !!! (je me déçois)
De plus, j'ai pas pu mettre de photos à moi vu que j'en ai pas encore maintenus (dès que c'est la cas j'édite!).

Y'a une modif de la fiche que j'ai vais faire sur celle que j'ai posté chez les dragons, une fois faite je l'éditerai ici aussi Wink


______________________________________________________
drunken Passionné reptilien depuis mes 6 ans et terrario dès 12 ans drunken

DOSSIER CDC-AOE EN COURS
avatar
Chahoua
SITH

Messages : 2441

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Chahoua le Mer 27 Jan - 17:02

Edite d'abord ici ! On s'en fou des dragons... lol Laughing
avatar
Hermann
Maitre Jedi

Messages : 859

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Hermann le Mar 14 Juin - 12:37

Avant ma pause de la terrariophilie, j'ai zappé l'édition de cette fiche.

Mais c'est chose faite à présent!

FICHE EDITE

( grand merci à Xaco' des dragons pour avoir finalisé et complété cette fiche)


______________________________________________________
drunken Passionné reptilien depuis mes 6 ans et terrario dès 12 ans drunken

DOSSIER CDC-AOE EN COURS

Contenu sponsorisé

Re: Fiche d'élevage Salvator (anc. Tupinambis) merianae

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 15:35