Reptiles Sphère est un forum terrariophile pour les passionnés d'animaux a sang froid, forum actif et convivial !

Bienvenue sur Reptiles Sphère !

Derniers sujets

Petites annonces


Nouvelle arrivée

Partagez
avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Ven 8 Juin - 18:58

Dragalazs a écrit:J'ai bien lu et compris (je crois, j'ai un peu étudié les bases de la génétique par le passé, alors ça me revient ^^).
Pour reparler de l'exemple du piebald, si on prend pas la solution de facilité, et qu'on souhaite éviter la consanguinité, on pourrait prendre 2 individus sauvages piebald (après je ne connais pas la fréquence de cette mutation à l'état naturel), récupérer leurs oeufs issus de farming, les relacher. Les petits sont donc piebald. On recommence avec deux autres individus sauvages, ou même un seul piebald et un "classique", on obtient des petits 100% het piebald. On fait reproduire ces derniers petits avec les premiers, on fixe la phase sans consanguinité.
Impossible, déjà car un piebald sauvage est vraiment exceptionnel, comme il est chez d'autres espèce, tu as des biches piebald, etc. Comme un albinos, c'est une anomalie rare, il n'y a donc pas de piebald X piebald, si il y en as deux présents en même temps sur trois pays c'est beaucoup...
De plus, même si la fréquence de ce genre d'animaux était plus élevé avec ta méthode on aurait que tu piebald "sauvage" donc avec assez peu de blanc au final, un sélection serait obligatoire quoi qu'il arrive pour obtenir un animal comme ceux que l'on trouve actuellement en captivité. Un piebald naturel ne possède que quelques taches de blanc ou le bout de la queue de blanc, rien d'aussi développé que ce qui est recherché en captivité. Même si on arrivé à en faire ils ne se vendraient pas car il ne serait pas "assez piebald"...

Je peut te l'illustrer avec l'EM black, tu as des spécimen sauvage très sombre, on les a sélectionné pour avoir du encore plus sombre, comme ceci :


Mais cela n'a pas suffit, on les a encore sélectionner pour faire celà :


En phase c'est toujours plus, tu peut même reprendre l'exemple d'au dessus avec le pastel et le super pastel...

Et oui, comme tu l'as dit cela coûterais trop cher, de plus la consanguinité ne dérange pas vraiment dans ce domaine. Tu n'as qu'à regarder des phase comme "Enigma" chez l'EM par exemple, bourré de tares génétique et pourtant cela ne dérange personne.
Un autre exemple, en dehors de la phase serait les Thamnophis sirtalis infernalis, ou T.s.concinnus, peu courant en captivité et protégé (donc pas de prélèvement), étant donné que cela se vends bien et qu'il est compliqué d'en trouver d'autres on les reproduit entre eux. Et on les achètes en connaissance de cause, même un animal qui a une malformation de la queue (courante lors de taux de consanguinité élevé) se vendent en quelques mois et au même pris que les autres, certains vendeur le précise même "malformation due à la consanguinité" mais cela ne les empêche pas les vendre dans les 200 €, et cela par en moins de 3 mois...
On retrouve le même principe pour les espèce australiennes et Nouveaux-calédoniennes, ces deux régions ayant interdit les exportations d'espèces sauvage de leur territoire, les seul animaux présent aujourd'hui en captivité son issue des quelques spécimens prélevé avant cela. C'est l'un des problèmes principaux de vanvan, trouver des animaux sans tares génétique...


Dragalazs a écrit:Alors pour la différence entre forme, localité et phase, je pense (mais corrige moi si je me trompe) que la localité désigne la couleur que prend naturellement l'espèce en ayant évolué dans un endroit donné (Par exemple localité Aru ou Jayapura pour les Morelias Viridis, parmi d'autres). Pour les phases c'est la sélection d'une mutation qui donne une nouvelle couleur, que nous pouvons garder en captivité mais qui ne survivrait probablement pas en milieu naturel. Pour la forme je sèche ^^
Plus précisemment, une localité n'est pas forcément une variation de la couleur, prend mes T.marcianus Southeastern Arizona (comme les miens) et des animaux de la même espèce provenant de Californie, tu ne pourras les différencié visuellement (sans échelle), car ils sont identique en coloration, seul la taille change (Southeastern Arizona est une localité naine).
En soit une localité est une modification génétique d'une population, par isolement géographique (pas ou peu de contact avec les autres) et une popuplation assez restrainte les anomalies génétiques se propage formant une nouvelle forme, donc une certaines consanguinité de base également mais naturel, par sélection. Comme les Européen et les asiatiques, même origine mais la distance géographique et l'effectif réduit des "peuples originelle" ayant migré chacun de leur coté à permis au anomalie de se diffusé, par sélection avec les conditions climatique ou simplement "par hasard" elle se sont installé dans la population.
Les reptiles étant assez peu mobile (territoriaux) des localités se sont développé même dans de petite région, comme entre le nord et le sud de certaines ville.

La phase c'est une sélection réalisé par l'Homme. Que se soit pour la couleur ou pour des critères physique comme les pauvres "eyeless" de la photo que j'ai envoyé plus haut, ou encore les EM "Giant", etc.

La forme c'est assez intéressant, c'est une variation de couleur sur des populations vivant au même endroit, comme si il y avait deux localité sur le même territoire, et donc deux formes d'animaux se côtoyant.
Par exemple Bogertophis subocularis (déjà assez spécifique au niveau génétique dans le monde des colubridés si tu as suivie) il existe deux forme qui se cottoie et se reproduise entre eux, la forme "H-pattern" et "Blond", "Blond" étant un gène récessif tandis que "H-pattern" est dominant. Tu comprendras donc bien pourquoi ce dernier est bien plus courant que l'autres, on peut même imaginé à long terme que "Blond" finisse par disparaitre au fil du temps.

Pour résumé :
Localité : variation génétique entre différente population d'une même espèce, due à l'isolement géographique et des populations réduites.
Phase : variation génétique issue de sélection humaine.
Forme : variation génétique au sein d'une même population, origine généralement peu connu et assez peu durable (les gènes dominants finissant par s'imposé au fil du temps).


Dragalazs a écrit:Pour revenir sur l'hybridation et la possible stérilité même pour les espèces proches, il me semble que les femelles ligre ne sont reproduites qu'avec assistance médicale, à confirmer, pour former soit des bébés liligres (mère ligre, père lion) ou tiligres (mère ligre, mère tigre). Mais dans tous les cas, je ne vois toujours pas l'utilité de créer de nouvelles espèces, en en mélangeant deux, qui à l'état sauvage ne se reproduiraient pas car elles ne vivent même pas sur le même continent. Enfin après ce n'est que mon avis, mais au lieu de jouer aux apprentis sorcier (surtout que ça doit quand même avoir un coût) on ferait mieux d'investir cet argent pour la sauvegarde de l'environnement de ces dites espèces.

Après je trouve quand même ces histoires de génétique très intéressantes, sur la théorie! Et merci, tu as été très clair Smile

Oui, insémination artificielle, mais il ne sont pas stérile pour autant, il n'y as pas reproduction naturelle car les animaux ne se reconnaisse pas comme étant de la même espèce. Génétiquement et physiquement il peuvent tous a fait se reproduire, contrairement à une mule (hors anomalie).
L'intérêt de faire cela est commerciale, un zoo possédant ce type d'animal peut se venté que c'est l'un des seuls, et puis on retrouve le "toujours plus gros, toujours plus fort", cette hybride est le plus gros des félins... Ils attirent de par leur rareté mais aussi pour la sensation forte.
avatar
Dragalazs
Midi-chlorians

Messages : 66

Re: Nouvelle arrivée

Message par Dragalazs le Sam 9 Juin - 10:35

Ah oui l'aspect commercial, le nerf de la guerre... Mais où est l'éthique la dedans? Enfin, je suis d'accord que déjà si à notre échelle on peut éviter de détériorer les souches, alors il faut le faire...

Et franchement je te remercie de tes réponses très complètes! C'est pas partout que les gens prennent le temps de répondre, en plus avec précisions, illustrations etc. C'est gentil Smile

avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Sam 9 Juin - 14:09

C'est un commerce, dans un petit monde qui plus est, en général ils essaient plutôt de se dégager un salaire, l'éthique vient après... Cependant le salaire dégagé n'est jamais suffisant, comme partout, donc l'éthique ne vient jamais pour la plupart des cas.
On prend généralement l'exemple des éleveurs professionnel américains, qui élèvent strictement tous en rack, cependant c'est plutôt délocaliser le problème, car en France on fait de même... Les arguments des éleveurs de rack sont que cela prend moins de place et coûte moins cher. Si on aborde le sujet de l'animal c'est généralement "il est moins stressé en petit volume", c'est vrai pour certaines espèces (mais pas toutes) mais de là à le mettre dans une "boite à chaussure"...
Pour du juvénile à la limite, les reproductions étant nombreuses et non destiné à resté je peut l'accepter.
Concernant les phases et l'hybridation le principale argument de défense est que se sont des animaux destiné à la captivité, ils ne risquent donc pas de polluer les populations sauvage. Si ils sont consanguins et que ce ne n'est plus une espèce purs, on s'en moque si c'est pour resté en élevage, non ?
Cependant, cette argument est facilement démontable, car le Python regius, qui est l'une des espèces les plus phasé et présente en captivité est aussi l'une des plus prélevé dans son milieu. La raison ? Il faut bien réinjecté un peu de sang sauvage dans les souches captives, elles ont tellement étaient "pourrie" que si on ne le fait pas au bout de quelques année les tares génétique auront raison de la souche. Alors si c'est du super phasé, c'est une certaines pertes...
Cependant certains "phasistes" amateur n'apprécie pas pour autant l'hyper-sélection, ils se contente des phases existante.

C'est donc plutôt pour cela que je me refuse au phasé et aux hybrides, et que je ne cautionne pas ces pratiques (même si bien sûr je n'ai rien contre ceux qui en font).
- Car cela détruit des souches, ce qui est d'autant plus gênant sur des espèces peu courante.
- C'est philosophiquement discutable.
- Et que l'on perd l'essence de la terrariophilie, c'est du maintien d'animaux sauvage, le but et de recréer au mieux un milieu adapté pour eux et de conservé des espèces plus ou moins menacé (à notre niveau bien sûr) pas de faire des Pet-Shop...

Bien sûr, c'est un avis personnelle; je ne trouve juste aucun aspect positif aux phases, étant donné que par contre il en existes des négatif, pourquoi le faire ? C'est logique.

Tu te feras ton propres avis avec le temps, tu démarres, mais comme cela tu as quelques arguments contre, et quelques pour. Après il y a des postions moins agnostiques que la mienne, les "extrémistes" contre mais qui la "gueguerre" à ce qui font de la phase (comportement incompréhensible pour moi). Et les extrémistes pour qui trouve cela absurde de pertes sont temps avec d'autres espèces "peu commune", étant donné que l'on peu créer ses propres animaux via la phase et l'hybridation (la notion de comportement semble totalement éclipsé).

La terrariophilie aujourd'hui à une mentalité globale assez spéciale, d'où le fait que la plupart des éleveurs restes en petits groupe plus fermé, l'éthique varie énormément.

avatar
Dragalazs
Midi-chlorians

Messages : 66

Re: Nouvelle arrivée

Message par Dragalazs le Lun 11 Juin - 11:57

Malheureusement, parfois l'attrait commercial prend le pas sur la passion, et sur le bien-être de l'animal. Mon oncle est dans l'élevage de chiens, il m'a rapporté des histoires de maintenance et de conditions de vie de chiens dans le milieu ça fait peur...

Après comment savoir si un reptile est mieux ou moins bien dans une boite d'élevage de taille restreinte, avec juste les bons taux température/hygrométrie pour sa survie, sans décor à part une cachette, que dans un terra aussi grand que possible, avec différentes textures, cachettes, odeurs, bref stimulations. Est-ce qu'on peut le voir, le bien-être d'un reptile? Parce que dans les deux cas, il mange, il mue bien etc. Alors comment savoir ce qui est le mieux pour lui?

Moi je pense clairement qu'il n'y a pas photo, je vote pour le terra grande taille bien aménagé, mais finalement je ne suis pas dans la peau du serpent maintenu en captivité...

Pour le Python regius, j'ai vu une vidéo de Reptiligne qui présentait l'animal au Togo, et la façon de faire des habitants pour incuber les œufs de serpents sauvages. Que pensez-vous du farming? Effectivement, on récupère des juvéniles qui, si on n'était pas intervenu, seraient nés en nature. Mais, l'aspect commercial encore une fois, ici permet aux populations locales d'avoir une source de revenus, et entraîne de fait la conservation des serpents adultes reproducteurs sauvages, et donc la protection de leur environnement. D'ailleurs, un juvénile issu de farming, possède une génétique "pure", sans consanguinité ni intervention humaine quelle qu'elle soit non?

avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Lun 11 Juin - 15:23

Dragalazs a écrit:Après comment savoir si un reptile est mieux ou moins bien dans une boite d'élevage de taille restreinte, avec juste les bons taux température/hygrométrie pour sa survie, sans décor à part une cachette, que dans un terra aussi grand que possible, avec différentes textures, cachettes, odeurs, bref stimulations. Est-ce qu'on peut le voir, le bien-être d'un reptile? Parce que dans les deux cas, il mange, il mue bien etc. Alors comment savoir ce qui est le mieux pour lui?
Cela dépend des espèces, certaines vivent très mal le rack, alors qu'aucune ne vit mal le terrarium si il est bien fait...
En dehors de cela on remarque que certains spécimen devienne plus agressif en rack, à force d'être toujours dans un milieu "vide" et dans une pénombre relative, la moindre sortie devient stressante du fait de la multiplication de stimuli, c'est logique, toute créature que nous connaissons réagit de la sorte.
En dehors de cela, si l'on prend une espèce qui vie bien en rack et qu'elle n'en sort jamais ?
L'animal reste condamné à resté plus ou moins en boule, il ne peut pas se dérouler si il le souhaite, ni grimper, ni creuser. Il vie oui, mais il n'a pas le choix de faire quoique ce soit, sa seul activité et d'avaler la souris qu'on lui donne et tourner un peu en rond dans son rack. Même si ces animaux n'ont pas réellement la notion de liberté, le rack en revient, par delà, à ce qu'est l'élevage en batterie au ferme.
Tu perd tout intérêt autres que de collectionner des animaux, car tu ne les voies plus (un rack est opaque), tu ne recrée pas leur milieu. Tu perd l'observation et le principe de la terrariophilie, tu ne fais que les garder en vie en but de la reproduction.

Tu en reviens au même débat que les poules en batterie, elles vivent en étant alimenté en eau et nourriture, on un cycle de lumière, et ponde. Malheureuse ? On ne peut le dire, surtout d'animaux pour qui la notion de bonheur est surement inexistante, chez l'Homme elle est déjà abstraite, plus ou moins une chimère... Alors chez une poule ou un serpent ?
En soit l'élevage en batterie est certes discutable aujourd'hui, il est cependant nécessaire pour combler les besoins actuels et futur.
Dans le monde de la terrariophilie, les professionnel sont également obligé également d'utilisé ses méthodes, c'est un petit monde, il faut réduire les frais au maximum si ils veulent pouvoir continué à subsisté.
Pour autant, dans le domaine amateur on en arrive à une absurdité, qui ferais de l'élevage de poule en batterie dans son jardin ? C'est pourtant ce que nous propose le rack en terrariophilie.
Une personne qui mettrais ses 5 poules de collection en batterie dans son jardin, tu dirais quelle n'est pas passionné, qu'elle ne recherche de le profit de la vente de ses petits fait à la chaine. Que dirais tu donc de la personne qui possède 5 PR phasé en rack chez elle ?

[/quote]Pour le Python regius, j'ai vu une vidéo de Reptiligne qui présentait l'animal au Togo, et la façon de faire des habitants pour incuber les œufs de serpents sauvages. Que pensez-vous du farming? Effectivement, on récupère des juvéniles qui, si on n'était pas intervenu, seraient nés en nature. Mais, l'aspect commercial encore une fois, ici permet aux populations locales d'avoir une source de revenus, et entraîne de fait la conservation des serpents adultes reproducteurs sauvages, et donc la protection de leur environnement. D'ailleurs, un juvénile issu de farming, possède une génétique "pure", sans consanguinité ni intervention humaine quelle qu'elle soit non?[/quote]
Prélevé des juvéniles à en effet un impact écologique moins important que de prélevé des adultes, mais il existe tout de même, et cela devient absurde de le pratiqué sur des espèces comme du PR, qui sont parmi les espèces les plus courante aujourd'hui en captivité. Ce n'est pas difficile à trouver, alors pourquoi continuer à en prélevé ? Car il faut bien limité la casse dans les souches qui ont dégénéré à cause des "apprentis sorcier" et du reste qui perdure les phases, en connaissance de cause ou non. Il faut savoir que la plupart qui font du phasé le fond car c'est "jolie" ou "rare" (et cher) sans cherché plus loin, c'est à la fois une insouciance enfantine et une irresponsabilité envers des animaux qui reste des espèces "sauvages".
Après ce n'est pas le cas de toute les phases non plus, certaines, ancienne et courante ne pose pas vraiment de problème, on perd juste le coté "naturel" de l'animal, mais dans ce cas, cela devient un débat plus philosophique sur si nous pouvons réellement oui ou non "hyper-commercialisé" ses animaux en créant de nouveau colorie, formes, etc ?

Pour en revenir au farming il faut savoir que les locaux ne sont pas payé énormément pour cela... Ce n'est plutôt qu'un complément qu'une réelle source de revenu. Dans certains endroit par ailleurs cela leur coûte la vie, je pense à ceux qui chasse le venimeux car plus rentable (est encore, c'est généralement autour de 5 - 7 € l'animal pour ceux qui sont bien payé) ou encore ceux qui se servent (notamment en Birmanie mais aussi présent dans certaines région d'Afrique) de leur corps pour sortir les animaux de leur trou, il y mette la jambe ou le bras, l'animal mord, et il le tire comme cela. Mais cela provoque des blessures, même légère mais qui peuvent entrainé des infections, mais également des nécroses due à la salive ou au sucre-gastrique des animaux (sur le long terme). Tous n'ont pas les moyens de se payer protection pour le faire...
Après les vidéo type Repti ou FT seront toujours dans le "c'est pas si mal" car le WC est bien plus rentable pour eux, c'est une bonne partie de leur chiffre d'affaire.

Je te met des exemples, même si certains sont plutôt destiné à la chasse pour l'alimentation :



Celui ci, qui est indispensable pour eux comme source de revenu mais non destiné à la terrariophilie :



Et puis une petit reportage qui a pour but de présenter la terrariophilie au grand publique, mais assez restreinte on va dire, il la présente un peu trop comme de l'élevage intensif ou il faut en avoir 200 pour être un éleveur...
Karim dans l'émission c'est Karim Daouès, le fondateur et gérant de la FT.
Je trouve que dans cette émission le coté technique n'est pas assez appuyé, il montre cela comme très simple, limite comme de l'élevage de hamster pour les enfants...

avatar
Dragalazs
Midi-chlorians

Messages : 66

Re: Nouvelle arrivée

Message par Dragalazs le Lun 11 Juin - 16:01

Serpent sans écailles?? Mais Wtf
avatar
Dragalazs
Midi-chlorians

Messages : 66

Re: Nouvelle arrivée

Message par Dragalazs le Lun 11 Juin - 16:25

J'ai regardé les vidéos, effectivement le premier vu qu'à la fin il sort la machette, je pense qu'il a fini en steak au barbecue. Le deuxième pour la création d'anti-venin, intéressant. Mais vraiment il faudrait avoir les chiffres, pour savoir l'apport financier pour un village qui fait du farming pour la terrario, les habitants ne tuent plus les adultes pour les manger ou pour s'en débarrasser, vu qu'ils ont besoin de récupérer leurs oeufs. Et s'ils protègent le lieu de vie du serpent, alors ils protègent des dizaines d'autres espèces qui vivent dans le même milieu, et le python devient une espèce parapluie.

Après je suis d'accord que la FT ou Reptiligne ont certainement un intérêt financier derrière, ils restent des commerciaux tout de même. Dans la vidéo sur le Togo, il parlait des plans de la Chine et de l'Australie mis en place pour sauvegarder leurs crocodiles respectifs. La conclusion était qu'avec un intérêt financier pour les populations locales, la sauvegarde marche beaucoup mieux. Je n'ai pas été vérifier les sources, mais c'est un point de vue qui mérite d’être creuser je trouve.

Enfin pour la troisième vidéo, le reportage, bon déjà effectivement l'animal est vraiment présenté comme une marchandise, un joli bijou qu'on veut posséder dans sa vitrine, la personne n'a pas vraiment fait l'effort de se renseigner avant sur l'espèce qu'il souhaite avoir "je veux un serpent pour débutant, facilement manipulable, sans venin"... Neutral je ne sais pas et je ne suis pas en position pour juger, mais ces questions on doit se les poser avant d'entrer dans une boutique pour acheter l'animal de mon point de vue... Ensuite ils n'ont pas montré d'éleveurs passionnés qui présentent leur animal (autre que P.regius et Pantherophis guttatus, quoique même eux on a pas été mis au courant de leurs besoins, de leur milieu naturel etc. On a vu des phases, plein, mais pas un seul terra bien aménagé avec une bête à l'aise dedans), avec de la maintenance plus délicate, des comportements intéressants à observer etc. On a vu de l'abondance en nombre, dans des boites. Et des serpents sans écailles... Je m'en remet pas !
avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Lun 11 Juin - 16:27

C'est la phase scaleless.
C'est une phase issue d'hybridation entre P.guttatus et P.emoryi, puis sélection. Vendue comme du P.guttatus pur bien évidemment...
Aujourd'hui on en trouve pour moins cher qu'a l'époque, elle est très recherché donc elle a dévalué du fait de la reproduction.
Pour 200 à 350 € en fonction de la phase (scaleless s'ajoute à la phase, comme le fait eyeless, on parle plus spécifiquement de morph).
Les autres espèces scaleless sont donc généralement des hybride également (avec P.guttatus scaleless [lui même issue d'hybridation]) puis sélectionné car c'est un gène récessif.

Ce genre d'animaux, ou même les "het scaleless" se vendent très bien en se moment, tu peut aller sur LBC (pour n'en citer qu'un) tu vas en trouver plusieurs à bon prix...


avatar
Dragalazs
Midi-chlorians

Messages : 66

Re: Nouvelle arrivée

Message par Dragalazs le Lun 11 Juin - 16:36

Non merci, très peu pour moi... Là on atteint les limites de la bioéthique je trouve, est-ce qu'on sait ce que ressent un serpent sans écailles pour se protéger? La sensation sur le substrat, la régulation thermique, l'exposition à la lumière etc.
avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Lun 11 Juin - 17:12

Dragalazs a écrit:J'ai regardé les vidéos, effectivement le premier vu qu'à la fin il sort la machette, je pense qu'il a fini en steak au barbecue. Le deuxième pour la création d'anti-venin, intéressant. Mais vraiment il faudrait avoir les chiffres, pour savoir l'apport financier pour un village qui fait du farming pour la terrario, les habitants ne tuent plus les adultes pour les manger ou pour s'en débarrasser, vu qu'ils ont besoin de récupérer leurs oeufs. Et s'ils protègent le lieu de vie du serpent, alors ils protègent des dizaines d'autres espèces qui vivent dans le même milieu, et le python devient une espèce parapluie.
Prélevé en grand nombre (le PR est le plus prélevé) pour tenté de limité la dégénérescence de souche que les éleveurs on provoqué pour avoir des animaux fluo ou sans yeux reste assez discutable.

Dragalazs a écrit:Après je suis d'accord que la FT ou Reptiligne ont certainement un intérêt financier derrière, ils restent des commerciaux tout de même. Dans la vidéo sur le Togo, il parlait des plans de la Chine et de l'Australie mis en place pour sauvegarder leurs crocodiles respectifs. La conclusion était qu'avec un intérêt financier pour les populations locales, la sauvegarde marche beaucoup mieux. Je n'ai pas été vérifier les sources, mais c'est un point de vue qui mérite d’être creuser je trouve.
L'Australie à coupé toute l'exportation légal d'espèce sauvage de son territoire, comme la Nouvelle-Guinée, ils on était pillé. Le Lygodactylus williamsi est passé sous CDC il y a quelques année pour la même raison, on en as déjà parlé dans un autres sujet mais aujourd'hui certaines espèces sont pillé pour devenir des NAC, comme certains Smaug par exemple.
Cependant la terrario à parfois permis de sauver quelques espèces également.
Mais oui, c'est bien plus simple de protéger un animal si les locaux en on besoin, mais lorsqu'un espèce devient "à la mode" le prélèvement devient trop important pour la perdurer, ces locaux son généralement très pauvre, il essaye de survivre, il ne prévois pas forcément le long terme... Il y a également des non-locaux qui prélève, on retrouve le même phénomène en aquariophilie. Lorsqu'une espèce est à la mode, si elle n'est pas assez reproduite en captivité et/ou protégé les prélèvement s'intensifient, peu importe la réelle ressource. Dans des pays aussi pauvre que ceci ils ont généralement d'autres choses à géré que la protection de tel ou tel reptiles...
Et puis il faut savoir que la terrariophilie est mondiale, ce n'est pas juste la France qui prélève tel ou tel espèce à la mode. Lors du transport de WC entre l'Afrique et la France par exemple on estime entre 50 et 80 % de perte (cela peu être moins en fonction de l'espèce et de la distance, climat, etc.) tu imagines donc les quantité nécessaire à prélever.

Cependant je ne suis pas contre le prélèvement, il a du bon, mais que les espèces les plus prélevé soit les mêmes espèces les plus présente en captivité montre un certains problème dans l'éthique générale des éleveurs.
Après que des espèces en danger soit prélevé par "mode" n'est pas un problème unique à la terrariophilie, il touche tous les domaines. On pourrait même parlé du prélèvement pour la médecine chinoise, etc.

Tout cela additionné fait beaucoup de prélèvement au final, mais pour des espèces très peu courante oui, je ne suis pas contre, au contraire en les faisant entré en terrariophilie et reproduire on limite les futurs prélèvement, on protège d'un coté l'espèce. Mais le prélèvement d'espèce très courante ou d'animaux que l'on ne fera pas reproduire est absolument irraisonnable en toute logique de conservation.
C'est un débat sans fin, car cela n'a pour fondement que l'éthique de l'éleveur, est beaucoup se contentent de l'aspect esthétique de l'animal, se renseignant sur son maintient pour l'élevé de manière plus ou moins correct (encore une question d'éthique) et le reproduire; sans cherché beaucoup plus loin (sauf les vrais passionnés) donc dans une optique marchande la question de la légitimité du prélèvement ou de la conservation d'une souche ne se pose pas, on fait du jolie.

Dragalazs a écrit:Enfin pour la troisième vidéo, le reportage, bon déjà effectivement l'animal est vraiment présenté comme une marchandise, un joli bijou qu'on veut posséder dans sa vitrine, la personne n'a pas vraiment fait l'effort de se renseigner avant sur l'espèce qu'il souhaite avoir "je veux un serpent pour débutant, facilement manipulable, sans venin"... Neutral je ne sais pas et je ne suis pas en position pour juger, mais ces questions on doit se les poser avant d'entrer dans une boutique pour acheter l'animal de mon point de vue... Ensuite ils n'ont pas montré d'éleveurs passionnés qui présentent leur animal (autre que P.regius et Pantherophis guttatus, quoique même eux on a pas été mis au courant de leurs besoins, de leur milieu naturel etc. On a vu des phases, plein, mais pas un seul terra bien aménagé avec une bête à l'aise dedans), avec de la maintenance plus délicate, des comportements intéressants à observer etc. On a vu de l'abondance en nombre, dans des boites. Et des serpents sans écailles... Je m'en remet pas !

C'est le monde du phasé, la plus importante branche de la terrariophilie, on en as déjà pas mal parlé au dessus.
Pour autant, ne vas pas te dégouter de la terrariophilie pour cela, comme je l'ai fais comprendre plus haut en terrariophilie tu as le monde du phasage est celui des espèce "moins commune" ou la phase ne relève encore que de l'expérimentation de quelques éleveurs sans pour autant présenté un gros marché. La plupart des membres du forum sont plutôt accès sur ce "deuxième monde", avec ses nuances bien sûr. Globalement il y a deux type de passionné en terrariophilie, ceux de la création de phase (comme dans le reportage) et ceux plus axé sur les espèces plutôt peu courante (qui finisse par ailleurs par se "spécialisé" dans un type, celui qui correspond le plus à ce qu'il apprécie comme type de comportement, climat, etc.).
Sur le forum je peut t'en donner quelques exemples, comme vanvan qui s'est dirigé vers les varanidés, jehhe qui a une préférence pour l'ophidien asiatique, Jim smok pour les Crotaphidae ou encore moi vers les colubridés nord-américain. C'est un milieu assez différent, beaucoup plus technique et enquiquinant peu être, mais c'est cela qui est amusant. lol!
En général la plupart des passionnée (or passionné de phases) font un peu de tout au début, avant de choisir "leur voie", mais rien d'obligatoire, certains continue à faire de tous, ou bien d'autres se découvre une préférence dès le début. L'intérêt de se "spécialisé" est principalement lorsque l'on fait de la reproduction et que l'on cherche des espèces moins courantes, en dehor de cela ça vient naturellement, il y a énormément de "style" de reptile, on finit tous par trouver son genre de reptile. Même ceux qui dise être contre les "spécialisation" finisse par avoir une préférence qui teinte leur élevage. Wink

Je ne suis pas sûr de mettre bien exprimé, j'ai écris vite, demande si des choses te paraissent étranges.
avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Lun 11 Juin - 17:19

Dragalazs a écrit:Non merci, très peu pour moi... Là on atteint les limites de la bioéthique je trouve, est-ce qu'on sait ce que ressent un serpent sans écailles pour se protéger? La sensation sur le substrat, la régulation thermique, l'exposition à la lumière etc.
Cette question ne se pose pas en rack. lol!
Ce ne sont pas vraiment des animaux que l'on prend pour mettre en terrarium, ils sont vraiment utilisé pour la collection et l'élaboration de "nouvelle formes", en soit en terrarium il faudrait faire attention au type de substrat (pas de copeaux) et au décor, car il risquerais de se blesser dessus. Les écailles sont une sorte d'armure naturelle, et il le savent, donc quand il y a un obstacle ils rentrent dedans sans se soucier des dégâts car ils ne risquent globalement pas grand chose; avec du scaleless il faut donc faire très attention à ceci car ils gardent le même comportement, ce sont des animaux instinctif.
C'est donc vraiment un animal de rack, il ne pourrait vivre à l'état sauvage et en terrarium il faudrait faire très attention.
avatar
Chahoua
Darth Sith

Messages : 3028

Re: Nouvelle arrivée

Message par Chahoua le Ven 15 Juin - 22:44

Dragalazs a écrit:Le python d'Angola

Je me suis renseigné, mon contact vends ses petits 250 €, si un jour cela t'intéresse il en fait chaque année.

Contenu sponsorisé

Re: Nouvelle arrivée

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 22 Juin - 10:54